Image Alt

Drive-to-store : comment générer plus de trafic en magasin ?

Le souci d’atteindre leurs objectifs markéting pousse plusieurs entreprises, marques ou agence marketing à avoir recours à diverses stratégies markéting. Au nombre de celles-ci, il existe les campagnes drive-to-store. Elles permettent de générer du trafic (fidélisation d’anciens clients et acquisition de nouveaux clients) vers une boutique physique, une clinique, un cabinet…

C’est donc une stratégie gagnante qui permet de se servir du digital pour booster une vente offline. Soyez attentifs pour découvrir les étapes de la création d’une campagne drive-to-store effective.

Cibler et apprendre à connaître son audience

Une stratégie markéting efficace est basée sur la définition des bons buyers persona. C’est-à-dire que vous devez définir la bonne cible à laquelle s’adresse votre campagne. Après l’avoir ciblée, il est maintenant question de l’étudier : ses habitudes d’achat (capacité d’achat, heures d’achat, fréquence…). Cela vous permettra de proposer une communication adaptée à vos différentes cibles.

Premièrement, vous aurez à collecter un maximum d’informations sur vos clients ou prospects. Cela se fera surtout avec votre service markéting et du personnel chargé de la relation client, au travers de la collecte des données clients. La collecte sera faite lors des échanges avec la clientèle tels que les enquêtes de satisfaction, le suivi de navigation avec des outils d’analyse en ligne…

Avec ces différentes informations, vous pourrez lancer vos actions drive-to-store pour géolocaliser leurs appareils mobiles (par adresse IP ou GPS) afin de les amener à se rendre dans votre boutique.

En dehors de la géolocalisation, vous pouvez également trouver votre cible en collectant des informations sociodémographiques, traditionnelles ou intentionnelles.

Les informations sociodémographiques traditionnelles ont rapport aux âges, sexes, etc. des clients ou prospects. Quant aux informations intentionnelles, elles concernent la collecte des informations par rapport à l’intention ou l’intérêt de la cible par rapport au bien ou au service que vous proposez (visite de votre site web, dernier achat par exemple).

Décider quel format de publicité drive-to-store exploiter

Il existe une grande diversité de formats pour lancer une campagne drive-to-store. Pour réussir, vous devrez veiller à la qualité du ciblage effectué auparavant. Il s’agit de :

  • Store Locator : Ce format vous permet d’optimiser l’UX (expérience utilisateur). En l’utilisant, vous plongez ce dernier dans les couleurs de votre marque ou magasin lorsqu’il essayera de localiser le magasin le plus proche à l’aide d’une carte interactive. Idéalement, utilisez une carte au format carrousel pour votre publicité.
  • Instamap : Avec Instamap (application Instagram) vous appâterez la cible puisqu’elle sera en mesure de visualiser la géolocalisation de votre store avec Google Maps.
  • qualité de l’offre ici est donc de mise.
  • Drive-to-store by YouTube : Ce format permet d’interpeller la cible en faisant défiler au bas des vidéos que vous postez sur votre chaine YouTube. C’est une manière d’inciter leur curiosité à visiter votre store.
  • DCO Engaged by Gamned : C’est un moyen utilisé pour atteindre efficacement une cible ultra-affinitaire en exposant les promotions en cours (en temps réel) dans vos divers points de vente sous forme de display.
  • Drive-to-store par SMS : Ici, l’objectif est de se servir de messages SMS pour conduire les mobinautes vers votre point de vente. Son efficacité repose sur la qualité du message.

Définir le moment propice pour lancer sa publicité markéting

Enfin ! C’est le moment de passer à l’action. Nous vous rappelons qu’il existe deux types d’actions que vous pouvez lancer. Il s’agit de publicité géolocalisée et du Click and Collect.

Pour les rendre efficaces, elles devront être déployées au bon moment pour avoir un impact décisif. La détermination de ce temps proviendra indéniablement de votre collecte de données de la clientèle.

Par exemple, il s’agit en réalité de choisir un moment où la majorité de votre clientèle est connectée sur les réseaux sociaux. Il est également question de définir des dates, des heures de la journée, où la majorité des clients est susceptible d’avoir besoin de vos biens ou services.

Analyser et performer ses actions publicitaires

À cette étape, vous faites un suivi des résultats que vous avez obtenus pour en juger de la performance. C’est aussi l’étape pour remplacer les techniques qui n’ont pas marché afin d’améliorer l’expérience utilisateur pour atteindre l’objectif de votre publicité.

Voici quelques éléments pour vous aider à optimiser votre suivi de résultats :

  • vos divers investissements ;
  • comparaison du trafic avant, pendant et après votre publicité ;
  • commandes et montants finalisés grâce à la publicité ;
  • taux de fidélisation de la clientèle après l’action.

Les réponses que vous obtenez après cette analyse déterminent la qualité du ciblage effectué ou de l’efficacité de votre campagne drive-to-store.