Image Alt

Web-to-store et drive-to-store : quelles différences ?

Les expressions web-to-store et drive-to-store sont des techniques de vente qui sont apparues récemment dans les agences de webmarketing. Elles ont un point commun : attirer un client potentiel vers un point de vente physique où il trouvera le produit qu’il recherche. Quelles sont les différences entre les deux ? Nous faisons le point sur la question !

Définition du web-to-store

Le web-to-store est communément connu sous l’acronyme ROBO (Research Online Buy Ofline ou ROPO (Research online Purchase Ofline). Il désigne l’ensemble des outils et techniques utilisé par des experts du marketing et des annonceurs à cet effet.

Cette technique consiste à se renseigner sur un site internet à propos d’un produit avant de déclencher un acte d’achat dans un magasin physique. Le client peut se servir d’Internet pour géolocaliser la situation géographique de la boutique où il va se rendre.

La stratégie web-to-store est une solution pour toucher une nouvelle cible et pour générer beaucoup plus de chiffre d’affaires. Plusieurs leviers peuvent vous aider à y parvenir : le Store Locator, le Click & Collect, le Product Locator, le référencement local, les promotions en magasin, etc…

Le drive-to-store, qu’est-ce que c’est exactement ?

Le drive-to-store vise également à attirer une cible vers un point de vente physique. Il s’adresse à des personnes qui sont en constant déplacement en vue de les convaincre de s’arrêter dans une boutique indiquée et d’y effectuer un achat. À la différence du web-to-store, cette stratégie se focalise essentiellement sur des supports mobiles. Sachez que la raison qui explique le succès de cette technique est que 80 % des Français font usage d’un smartphone qu’ils utilisent à peu près 2h, voire 3h par jour.

Si vous voulez que votre business rencontre l’effet escompté, vous devrez miser sur le drive-to-store. Ce dernier procure de nombreux avantages. Vous en avez besoin pour booster votre trafic et susciter l’intérêt des prospects locaux en les guidant vers votre boutique grâce au géociblage.

Il existe plusieurs techniques de drive-to-store. Les annonces publicitaires et les jeux concours en sont de bons exemples. Ce sont Facebook et Google qui peuvent vous aider à toucher le plus de monde. Les réseaux sociaux vous permettent d’étendre considérablement la portée de votre action.

Atouts et différences entre ces deux techniques

La différence entre ces deux techniques de vente réside dans leurs manières d’attirer le client. En effet, le web-to-store cible l’internaute qui est assis devant son ordinateur alors que le drive-to-store se base sur le client mobile. Le point commun de ces deux stratégies est de conduire les consommateurs à acheter dans des points de vente.

En tant qu’annonceur, vous pouvez combiner les deux actions afin d’en tirer le meilleur parti possible. Ce duo peut augmenter vos chances de réaliser de bonnes affaires. Par exemple, une personne qui a choisi la méthode de web-to-store peut être alertée par un procédé de drive-to-store lorsque le produit qu’il a vu plus tôt est accessible en boutique, à proximité de l’endroit où il se trouve.

Pour conclure

À part ces deux méthodes, vous pouvez également en trouver d’autres telles que les offres de réduction et le Click & Collect. Cela démontre que le drive-to-store et le web-to-store partagent de nombreux points communs. Selon les experts du marketing, le web-to-store est un comportement d’achat où la recherche de données est essentielle. Le drive-to-store est défini comme l’ensemble des moyens et stratégies qui amènent le client à concrétiser un achat dans une boutique physique.

En résumé, avec ces deux procédés qui ont le vent en poupe dans le e-commerce, la vente en ligne et la vente hors ligne se complètent. Vous vous adressez aux consommateurs au bon endroit et au bon moment !