Comment savoir si mon contenu est assez qualitatif pour Google?

08/10/2019 - Blog Darwin -

Vecteur majeur d’une stratégie SEO réussie, le contenu présent sur votre site Internet doit être très qualitatif en vue de pouvoir se positionner favorablement sur Google. Dans l’optique d’être présent en tête des résultats de recherche (SERPs), comment déterminer la qualité d’un contenu sur Internet ? Son évaluation se fait sur quels critères ? Ce même contenu répondra-t-il aux exigences SEO de Google ?

En apportant des réponses détaillées à ces différentes interrogations, cet article vous aidera à mieux cerner la qualité d’un texte pour que le référencement naturel de votre site Internet soit un véritable succès. Dans une première partie, notre équipe d’experts SEO vous rappellera l’importance de proposer un contenu de qualité sur Internet. Par la suite, ils mentionneront les notions essentielles pour bien écrire sur Internet avant d’aborder le côté technique d’un contenu de qualité.

L’importance d’un contenu de qualité

En déployant de nombreuses mises à jour de son algorithme, Google a renforcé la place du contenu d’un site web dans ces critères de positionnement. En effet, par le passé, la technique et l’accessibilité l’emportaient sur les quelques 200 autres facteurs de référencement naturel. Désormais, le contenu est la clé de réussite de la visibilité de votre site Internet. D’où l’importance de disposer d’un contenu de qualité et parfaitement contextualisé sur votre site Internet qu’il soit institutionnel ou à vocation marchande (boutique e-commerce).

Également, la production d’un contenu de qualité aura un impact positif sur la réputation de votre entreprise. En effet, ce texte très qualitatif démontrera une parfaite maîtrise de vos connaissances sur le sujet tout en attestant de votre savoir-faire acquis au fil des années. Vous prouverez ainsi que vous êtes un expert dans votre domaine d’activité.

De plus, un contenu de qualité intéresse forcément les internautes en quête d’informations ou de réponses à leurs problématiques. Ce travail de rédaction se traduira par le développement de l’audience de votre site Internet. Plus précisément, vous réussirez à attirer de nouveaux visiteurs, des prospects susceptibles de devenir de fidèles clients. Le coût de cette nouvelle clientèle sera nettement inférieur à celui d’autres supports de communication (affichage, radio, télévision, campagnes de liens commerciaux, etc.).

Par ailleurs, le partage et l’acquisition de liens entrants (backlinks) se feront très naturellement auprès de clients et de lecteurs conquis. En plus de recommander vos services à leur entourage, ces derniers représentent un excellent vecteur de partage et de renforcement de la popularité de votre site web (via la création d’un lien vers l’une de vos pages web).

Enfin, avec ce type de contenu, vous réussirez à accroître la visibilité de votre site Internet au sein des pages de résultats des moteurs de recherche (Google, Bing, Yahoo, etc.). La page, où le texte est présent, se positionnera sur un éventail de mots-clés plus large (requêtes génériques ou en longue traîne) grâce à la mise à disposition d’informations capitales et précieuses ainsi que par la richesse du champ lexical employé.

Écrire avant tout pour son lectorat

Avant de s’attirer les faveurs de Google et de son algorithme, votre contenu doit d’abord plaire à votre audience. L’information partagée au travers de ce texte doit effectivement parler à vos lecteurs. Si c’est bien le cas, Google s’y intéressera forcément !

Pour cela, votre contenu devra se différencier de celui de vos concurrents en apportant à l’internaute des éléments nouveaux. Par la suite, ce contenu devra respecter les bonnes pratiques de rédaction sur Internet.

Apporter une valeur ajoutée à l’internaute

Google juge la qualité d’un contenu web si ce dernier est utile pour son utilisateur. Le texte doit fournir une information à l’internaute qu’il ne possédait pas au début de la lecture de la page, il peut également répondre à une problématique qu’avait le lecteur. Rapidement, l’internaute doit comprendre le type d’informations qu’il va trouver sur votre site Internet (conseils, cas pratiques, informations, fiches produits).

Également, la qualité d’un contenu se ressent par rapport au travail de recherche effectué en amont de la rédaction. Pour maîtriser le sujet abordé, vous avez certainement réalisé différentes recherches plus ou moins approfondies afin de cerner correctement les tenants et les aboutissants de la thématique. D’autre part, citer ses sources ne fera que renforcer l’impression d’un travail rédactionnel de qualité. Cette attitude offrira la possibilité à vos lecteurs d’approfondir leur lecture, s’ils le souhaitent.

Rédiger correctement pour le web

Un contenu de qualité, c’est d’abord un texte bien écrit et correctement structuré. Pour parvenir à atteindre cet objectif, vous devez :

  • Rédiger un contenu long répondant parfaitement à la demande des internautes. Il n’y a pas de longueur prédéfinie ou imposée par Google, un texte trop court donnera l’impression d’un manque de profondeur. L’idéal est de proposer à vos lecteurs un texte d’environ 1 000 mots,
  • Écrire naturellement, d’une manière claire et fluide,
  • Utiliser des mots simples, facilement compréhensibles par votre audience, en évitant au maximum les termes techniques,
  • Structurer le texte avec des paragraphes en le hiérarchisant grâce aux balises Hn (H1, H2, H3, etc.),
  • Mettre en forme le texte avec les options de mise en forme (gras, italique, souligné, etc.)
  • Réaliser des liens, internes et externes, pertinents.

Par ailleurs, la richesse de l’écriture est déterminant dans la qualité du contenu produit. Par exemple, si vous êtes amené à produire un texte traitant du référencement naturel. Google s’attend à trouver, au sein de ce contenu, des occurrences de mots comme « SEO », « backlinks », « liens », « titre », « SERP », « pages web », etc.

Veillez également à ne surcharger votre contenu en mots-clés. Si une occurrence venait à se répéter un trop grand nombre de fois, privilégiez alors l’utilisation de synonymes et de termes issus du cocon sémantique. Une forte répétition d’un même mot-clé ou d’une expression pourrait être pénalisante pour le positionnement de la page sur Google. Avec le déploiement du filtre « Pingouin », le moteur de recherche est devenu très pointilleux sur ce type de sur-optimisations.

Naturellement, le contenu de l’ensemble des pages de votre site Internet se doit d’être unique. Google n’apprécie guère le copier-coller, partiel ou total, fait depuis un autre site web. Par le biais de son filtre « Panda », le géant américain remarquera immédiatement cette tentative de contenu dupliqué de votre part et appliquera les mesures nécessaires comme la perte de positions sur des requêtes stratégiques pour votre entreprise ou la désindexation de la page en question sur Google.

Bien que cela paraisse évident, les fautes d’orthographe ainsi que les erreurs de syntaxe sont à proscrire de votre contenu sous peine d’atténuer la lecture de ce dernier. Il y a encore trop de textes sur Internet où les fautes d’orthographe sont toujours présentes. Il est alors impératif de relire le contenu avant sa publication, une coquille pourrait toujours s’y trouver. Vous devez être très vigilant sur ce point !

Tout aussi important que le contenu de vos pages web, le titre de l’article ou de la page doit être percutant pour l’internaute. En effet, c’est le premier élément qu’il verra sur Google avant de cliquer dessus pour accéder à la page demandée. Formuler un titre engageant vous garantira une hausse de votre taux de clic. C’est un élément à ne pas négliger !

Autre signal pour Google de la qualité d’un contenu, c’est la régularité de publication. Les moteurs de recherche affectionnent une certaine forme de régularité de publication plutôt qu’une avalanche de contenus. Pour profiter de cet atout, Darwin Agency vous recommande l’élaboration, au sein de votre service marketing ou communication, d’un planning éditorial. De cette façon, votre ligne éditoriale restera en totale adéquation avec les demandes et les problématiques de votre audience.

Un contenu de qualité, c’est aussi de la technique

Afin que votre contenu de qualité soit en mesure de bénéficier d’une excellente visibilité sur Internet, Google et ses confrères portent une attention particulière au support utilisé pour diffuser le contenu à savoir votre site Internet.

Dans une démarche d’optimisation de référencement de vos contenus, vous devez ainsi vérifier les éléments techniques suivants :

  • L’accessibilité du contenu,
  • Le design adaptatif du site Internet,
  • La pertinence des liens réalisés au sein du texte,
  • La longueur des URLs,
  • La régularité des mises à jour de votre site web.

Tout d’abord, vous devez vous assurer que les robots des moteurs de recherche puissent accéder sans problème à l’ensemble des pages de votre site Internet. En détail, cette accessibilité se traduit par la mise en place d’une arborescence claire et intuitive, un maillage interne optimal sans oublier l’accès à divers fichiers techniques comme les feuilles de style CSS, le .htaccess, le robots.txt ou encore le fichier sitemap.xml.

Avec la démocratisation des smartphones et autres appareils connectés, posséder un site web avec un design adaptatif ou un site mobile dédié est quasi-obligatoire si vous souhaitez positionner vos pages de contenu en première position au sein des résultats de recherche Google. Votre site Internet doit donc être visible sur tous types d’appareils (ordinateurs, tablettes, smartphones, etc.). De plus, ce dernier doit être également sécurisé, rapide à charge et agréable à naviguer.

Pour répondre à ces différents critères de positionnement, vous pourrez mener les actions suivantes :

  • Mise en place d’un certificat SSL,
  • Compression et redimensionnement des fichiers médias (images, vidéos, etc.) à la bonne taille,
  • Minimiser l’apparition de publicité,
  • Etc.

D’autre part, préférer une URL la plus courte possible a l’avantage d’offrir à l’internaute une meilleure lisibilité, mais également une mémorisation plus facile de l’adresse de la page en question.

Dernière recommandation technique des experts SEO Darwin, il s’agit de la mise à jour régulière de votre site Internet. Outre le fait de publier constamment du contenu, vous aurez le devoir d’assurer les mises à jour techniques (système, extensions, modules, etc.) du site web notamment si vous utilisez un CMS comme WordPress, Prestashop ou encore Magento. En procédant ainsi, vous êtes certain de ne pas subir une cyberattaque à cause d’une faille de sécurité. En parallèle, une analyse de liens « cassés » (renvoyant vers une page non trouvée) devra également être effectuée de manière fréquente.

Finalement, Google a les mêmes exigences que celles d’un lecteur lambda : le contenu doit être instructif, divertissant et inspirant. En proposant un contenu de qualité, vous parviendrez à convaincre vos visiteurs et à les inciter au partage de ce dernier sur les réseaux sociaux notamment. Le contenu se révèle être un incroyable outil de conversion et de fidélisation, vos visiteurs se transformeront en clients ainsi qu’en lecteurs fidèles. « Content is king », le contenu est roi sur Internet !

sandra.r
0 Commentaires
N'hésitez pas à partager vos commentaires.

Laisser un commentaire