Google & la disparition des cookies tiers 

Google : la disparition des cookies tiers et ses méthodes alternatives
28/01/2021 - Actu -

Le géant Mountain View nous délivre plus d’informations sur les méthodes alternatives. C’était il y a un an déjà ! Google annonçait son intention de supprimer les cookies tiers sur son navigateur Chrome, répondant aux obligations imposées par le RGPD. Aujourd’hui, c’est la journée Européenne de la protection des données. Un parfait timing pour vous éclairer sur l’avancée du projet Google « Privacy Sandbox » permettant d’éliminer définitivement les cookies tiers.

 

Les cookies tiers pourtant si utiles…

Les cookies tiers, décrits souvent comme des traceurs, sont utiles pour les stratégies de retargeting et pour un ciblage comportemental. Ils sont indispensables pour rendre les publicités des réseaux d’annonceurs pertinents. Capables de suivre les activités d’un internaute d’un site à un autre, ils sont aussi mal aimés à cause de problèmes de confidentialité. Voués à disparaître, à quoi ressemblera le nouveau monde « sans cookies » ?

Google semble nous apporter un début de réponse ! Le géant n’a pas perdu de temps et  livre quelques informations sur son projet.

Saura-il mettre tout le monde d’accord?

 

Privacy Sandbox : Google nous livre un projet prônant la confidentialité des données personnelles !

Le projet Privacy Sandbox permettra d’éliminer les cookies tiers en les remplaçant par des alternatives viables. Elles seront axées sur la confidentialité des utilisateurs et permettront aux annonceurs de continuer à diffuser des annonces ciblées.

Nous vous présentons quelques-unes des alternatives du projet proposé par le géant du Montain View !

 

  • La méthode FLoC  ou ciblage par centre d’intérêt en phase test :

Tout d’abord, le concept. Il s’agit de remplacer les cookies tiers (ciblage individuel) par un ciblage de groupe via l’apprentissage fédéré par cohortes (FLoC, federated Learning of Cohorts).

En gros, l’utilisation de cohortes d’audiences ciblera collectivement des utilisateurs ayant le même historique de navigation et des intérêts similaires.

Bonne nouvelle pour la publicité ciblée ! Cette approche inédite permettra aux entreprises d’atteindre les personnes avec un contenu et des publicités pertinents. Suite aux tests effectués par les équipes publicitaires de Google, FloC semble efficace pour remplacer les cookies tiers. Seulement s’il s’agit de générer des audiences basées sur les intérêts.

D’après Chetna Bindra, Group Product Manager du projet, avec cette nouvelle technologie, les annonceurs peuvent s’attendre à générer au moins 95 % des conversions par dollar dépensé par rapport au résultats obtenus en utilisant les cookies tiers.

Cette solution sera évaluée à plus grande échelle durant le 2ème trimestre 2021.

  • La méthode FLEDGE : les annonceurs pourront créer de l’audience sans cookies tiers

Chrome propose la solution FLEDGE. C’est l’introduction d’ un serveur tiers de confiance dans le processus afin de stocker des infos sur les enchères et les budgets de campagne. Cela permettra aux annonceurs de mettre en place du remarketing d’une autre façon.

Cette solution sera disponible pour des tests plus tard dans l’année. Google laissera la possibilité à des sociétés d’ad tech d’utiliser l’API avec un modèle où ils peuvent apporter leur propre serveur.

Tips : Google invite les annonceurs à participer aux tests d’enchères dans « Privacy Sandbox ». Cela assurera un bon fonctionnement des enchères publicitaires une fois les cookies tiers supprimés.

 

En bonus, d’autres sujets abordés par l’initiative « Privacy SandBox « 

  • La mesure des conversions

Au cours des prochains mois, Google va évaluer la manière dont les API de mesure de conversions proposées peuvent être utilisées avec les produits de mesure de Google.  cela prendra en charge des cas d’utilisation tels que : « le reporting des conversions après affichage, la détermination de l’incrémentalité et du reach, ainsi que la réalisation d’attributions. »

Tips : Google recommande aux clients de mettre en œuvre le sitewide tagging avec des balises de site globales ou Google Tag Manager. Cela minimisera les perturbations pendant cette période.

  • La prévention de la fraude publicitaire 

Une nouvelle version de l’API Trust Token  permettant de vérifier l’authenticité du trafic sans exposition de l’identité des personnes au cours de la vérification sera testée en mars.

  • L’anti-fingerprinting 

La proposition baptisée « Gnatcatcher » permettrait de masquer l’adresse IP d’une personne pour protéger son identité sans venir altérer le fonctionnement habituel du site web. Le but de cette solution est de protéger les utilisateurs de techniques cachées tentées d’identifier une personne via son adresse IP.

 

Google propose ici sa version du monde sans cookies tiers ! Il reste encore pas mal de travail à Google pour  que « Privacy Sandbox »  puisse trouver l’équilibre parfait entre besoins des éditeurs, annonceurs et les attentes des utilisateurs. Le géant Américain saura-t-il convaincre annonceurs et opinion publique après tant d’efforts ? C’est une autre histoire.

 

 

 

 

Darwin Agency
0 Commentaires
N'hésitez pas à partager vos commentaires.

Laisser un commentaire