Les 10 meilleurs moteurs de recherche alternatifs à Google

02/07/2019 - SEO -

Monopolisant près de 95% des recherches en France, Google est devenu le leader de la recherche en ligne en seulement quelques années. Chaque jour, Google traite plus de 3 milliards de requêtes dans le monde.

La performance de son algorithme, la pertinence des résultats obtenus ainsi qu’un écosystème complet avec de multiples services et outils (Gmail, YouTube, Google Maps, Google Shopping, Google News, etc.) sont les éléments principaux qui ont permis à Google de profiter de ce statut de numéro un.

D’un point de vue plus professionnel, tous les acteurs du SEO dont Darwin Agency prennent le moteur de recherche Google comme base de travail (compréhension de l’algorithme et de ses mises à jour, critères de positionnement, etc.) pour l’optimisation du référencement naturel de vos sites web. Effectivement, nos experts en référencement naturel interviennent sur votre site Internet de sorte à le positionner en haut de la première page des résultats de recherche (SERPs) sur Google tant sa popularité est importante auprès des internautes du monde entier.

Cependant, l’omniprésence de Google, le stockage ainsi que l’usage de données personnelles (centres d’intérêt, localisation, adresse IP, etc.) d’utilisateurs à des fins publicitaires ont fait naître quelques craintes auprès du grand public. De plus, l’aspect écologique des Data Center Google joue en défaveur du géant Google.

Face à ces inquiétudes, de nombreux internautes ont cherché une alternative à Google pour effectuer leurs recherches en ligne. À l’écoute des dernières tendances du net, Darwin Agency vous présente dans cet article les dix meilleurs moteurs de recherche alternatifs. Obtenez un même résultat pour votre recherche, ou un résultat approchant, tout en vous passant des services Google en consultant cet article !

Bing, la recherche web vue par Microsoft

Ayant changé à plusieurs reprises de dénomination (Windows Live, Live Search, MSN Search, etc.), Bing – le moteur de recherche de Microsoft – est le plus sérieux concurrent de Google. Bing parvient à monopoliser près de 3% des recherches en France (chiffres de Mars 2019) : pratiquement 6% sur ordinateur mais seulement 1% sur mobile.

Véritable alternative au géant de Mountain View, Bing offre à ses utilisateurs un environnement complet : recherche Internet, images, vidéos, actualités, cartes ainsi qu’un espace de traduction. Des fonctionnalités très proches de son principal concurrent !

Par ailleurs, Bing parvient à séduire les acteurs du SEO en proposant un service équivalent à la Search Console (anciennement, Google Webmaster Tools). Dans le but d’optimiser le positionnement de votre site Internet sur ce moteur de recherche, les experts en référencement naturel Darwin peuvent ainsi profiter des outils de suivi SEO mis à leur disposition par Bing : suivi du référencement, indexation des pages, consultation des liens entrants, étude des mots-clés sans oublier l’ajout d’un sitemap utile pour le crawl de votre site Internet par le Bingbot.

Comme nous allons le voir dans les paragraphes suivants, de nombreux métamoteurs se basent sur le moteur de recherche Bing en raison d’un algorithme très avancé.

Yahoo!, le géant américain en 3ème position mondiale

Récoltant seulement 1,5% de parts de marché au niveau de la recherche en ligne, Yahoo se positionne aussi comme une réelle alternative à Google. Existant depuis 2005, Yahoo doit sa popularité grâce à son riche flux d’actualités en tout genre (sport, cinéma et séries, musique, people, automobile, finance, etc.). Tout comme Google et Bing, Yahoo offre un large panel d’outils et de services afin de fidéliser ses utilisateurs : recherche en ligne fournissant des résultats de recherche pertinents (texte, images, vidéos, questions/réponses, etc.), service de messagerie électronique.

Qwant, le petit poucet Made in France

Bien qu’utilisé par moins de 1% des internautes français, le moteur de recherche tricolore Qwant parvient à se placer tout juste derrière les géants américains (Google, Bing et Yahoo). Lancé en 2013, Qwant séduit, au fil des mois, de plus en plus d’internautes préoccupés par le respect de leur vie privée sur Internet.

Qwant protège la navigation de ses utilisateurs en ne conservant nullement leurs données personnelles et leur historique de navigation ni en les utilisant à des fins commerciales. Ainsi, aucun cookie n’est déposé sur le navigateur de l’internaute permettant à Qwant un affichage neutre des résultats de recherche sur le moteur. Ce sont les tendances et les actualités qui influent sur les résultats de recherche.

Autre information concernant ce moteur de recherche, Qwant a décliné une version de son moteur de recherche pour les enfants âgés de 6 à 12 ans. Baptisée Qwant Junior, cette déclinaison, forte intéressante, favorise la découverte et le partage grâce à une approche sociale tout en excluant les contenus inappropriés.

DuckDuckGo, l’anonymat dans toute sa splendeur

Proposant une interface de navigation très simple (similaire à la page d’accueil de Google), DuckDuckGo se démarque du géant américain par son engagement dans la protection des données personnelles de ses utilisateurs.

Fervent défenseur de l’anonymat, DuckDuckGo ne stocke ni l’adresse IP ni l’historique de navigation ou toute autre information personnelle des internautes utilisant la plateforme de recherche.

Positionné à la 5ème place des moteurs de recherche les plus utilisés en France, DuckDuckGo affiche des résultats en se basant sur des informations de crowdsourcing issues de plusieurs centaines de sites Internet comme Bing, Yahoo, Yandex, Yelp ou encore Wikipédia.

Au niveau statistiques, DuckDuckGo affirme traiter plus de 30 millions de requêtes quotidiennes tout en affichant fièrement une augmentation de ce nombre de 50% en l’espace d’une année.

Lilo, solidarité et écologie comme mission première

Développé en 2015 par deux ingénieurs français, Lilo se définit comme un moteur de recherche éthique et solidaire puisque Lilo réinvestit l’ensemble des revenus générés par la publicité en ligne dans des projets sociaux et environnementaux sélectionnés par ses utilisateurs. En effet, à chaque recherche effectuée sur Lilo, les internautes collectent des « gouttes d’eau » leur permettant de soutenir le projet social ou écologique de leur choix.

De plus, Lilo s’engage activement sur le sujet de la protection des données personnelles. Le moteur de recherche tricolore ne collecte ainsi aucune information à propos de ses utilisateurs (informations personnelles, termes de recherche, etc.). Quant à son efficacité, Lilo affiche des résultats de recherche très pertinents puisque le moteur se base sur une technologie de métamoteur – développée en interne – mêlant plusieurs sources algorithmiques, dont les trois principaux acteurs de la recherche en ligne à savoir Google, Bing et Yahoo.

Ecosia, le moteur qui contribue à la plantation des arbres

Ayant vu le jour à Berlin en 2009, Ecosia est un moteur de recherche se voulant écologique. Il faut savoir qu’une recherche sur Google produit 7 grammes de CO2 et que plusieurs milliards de requêtes sont réalisées chaque jour. Partant de ce constat environnemental notable, Ecosia parvient à se démarquer du géant américain en redistribuant 80% de ses revenus publicitaires dans un programme de reforestation à l’échelle planétaire. Partenaire de nombreuses ONG (Organisation Non Gouvernementale), Ecosia est donc à l’initiative de la plantation d’arbres au Brésil, au Pérou, en Tanzanie, au Burkina Faso ainsi qu’à Madagascar.

À l’heure où nous écrivons ces lignes, Ecosia a planté plus de 54 millions d’arbres partout dans le monde. En réalité, un arbre est planté par Ecosia toutes les secondes.

Quora, le moteur de recherche collaboratif

À mi-chemin entre Google et Wikipédia, Quora se présente comme un moteur de recherche communautaire. Similaire à un jeu de questions-réponses, Quora offre la possibilité à ses utilisateurs de poser des questions, de consulter les requêtes précédemment soumises et d’apporter des réponses aux interrogations d’autres utilisateurs sur un thème ou sur un sujet précis. Bénéficiant d’une communauté très active, Quora revendique ainsi plus de 100 millions d’utilisateurs mensuels uniques.

StartPage, l’ambassadeur de votre confidentialité

Énième moteur de recherche misant la confidentialité, StartPage se veut être « le moteur de recherche le plus privé au monde » en n’utilisant aucun cookie et en ne gardant pas en mémoire vos données personnelles.

À côté de cet aspect secret, StartPage donne à ses utilisateurs la possibilité de personnaliser leurs préférences de recherche. Utilisant l’API de Google pour afficher des résultats de recherche pertinents, la plateforme de recherche se réserve le droit de supprimer tout votre historique de navigation après 90 jours d’inactivité.

Yippy, la recherche par cluster

Anciennement baptisé Clusty, Yippy est un méta moteur qui a pour originalité d’afficher des résultats de recherche regroupés, sous forme de liste, par groupes de mots-clés en rapport avec votre requête. Vous pourrez affiner votre recherche en sélectionnant l’un des « clusters » affichés sur la partie gauche de votre navigateur. De plus, Yippy promet à ses utilisateurs un anonymat total en se passant d’enregistrer leur parcours de navigation.

SearX, la recherche open source

Également classé dans la catégorie « Métamoteur », SearX est un moteur de recherche libre qui nourrit la pertinence de ses résultats de recherche à l’aide d’autres plateformes de recherche bien connues. Il doit sa renommée, avant tout, à sa particularité principale : la protection de la vie privée de ses utilisateurs en ne stockant pas la moindre donnée de navigation (historique, préférences, etc.).

À la lecture de cet article, vous aurez remarqué que Google n’est pas le seul maître à bord dans la recherche en ligne. Des alternatives existent et méritent que l’on s’y intéresse, c’est pour cette raison que les équipes Darwin vous invitent à découvrir chacun des 10 moteurs de recherche alternatifs présentés ci-dessous notamment pour naviguer librement sans avoir peur pour sa vie privée.

sandra.r
2 Comments
    N'hésitez pas à partager vos commentaires.

    Laisser un commentaire