Emailing de prospection

Dans notre contexte social actuel, l’emailing de prospection est une stratégie efficace. En effet, le temps des appels téléphoniques de prospection est depuis un moment révolu. Il est aujourd’hui nécessaire de proposer une prospection plus douce, moins agressive qu’auparavant. Dans ce cas, le mail de prospection, s’il est bien travaillé, représente une bonne stratégie.

L’emailing de prospection, définition

 Avant toute chose, commençons par définir exactement en quoi consiste l’emailing. Mot issu de l’anglais, l’emailing signifie l’envoi d’un email à un ensemble de personnes. En tant qu’action de communication, cet email de prospection aura un objectif prédéfini, par exemple, l’acquisition de nouveaux clients. Passage encore trop souvent négligé par les entrepreneurs, la prospection est pourtant indispensable.

Face aux évolutions sociétales constantes, la prospection se fait aujourd’hui majoritairement par mail et beaucoup moins par téléphone. En effet, la prospection téléphonique est jugée dorénavant trop agressive et intrusive. L’emailing de prospection à de beaux jours devant lui.

 

Marketing outbound ou marketing inbound ?

Vous entendrez parfois que le marketing outbound est révolu, et qu’il faut impérativement s’orienter vers l’inbound marketing. D’autres ne voient pas les choses de la même manière.

Qui faut-il croire ?

Tout d’abord, faisons un petit point sur ces deux notions :

  • Outbound Marketing : aussi appelé marketing « push», c’est une stratégie qui consiste à réaliser des actions de communications vers le prospect. Cette méthode est aujourd’hui souvent considérée comme intrusive puisqu’elle consiste à imposer aux prospects nos actions de marketing sortant.
  • Inbound marketing : il est quant à lui souvent décrit comme étant l’opposé de l’outbound marketing. En effet, c’est un marketing « pull», c’est-à-dire, qu’au contraire de son confrère, le but est de faire venir directement à nous les prospects.

Qu’en est-il donc ? Comme rien n’est jamais ni tout noir, ni tout blanc, le marketing outbound et le marketing inbound peuvent tout à fait cohabiter. Pour preuve notre emailing de prospection.

Il est, de par sa nature même, considéré comme appartenant à l’outbound marketing. Cependant, cette stratégie de communication étant particulièrement ciblée et travaillée, nous le verrons juste après, l’on pourrait considérer qu’il participe activement à une stratégie orientée inbound.

Emailing de prospection, mode d’emploi

Si cette nouvelle manière de prospecter est aujourd’hui la plus acceptée dans notre société, il faut toutefois opérer sa mise en place avec méthode.

Cibler

Qui dit prospecter dit trouver des contacts. Et ces contacts ne doivent pas être choisis par hasard. Pour cela, il conviendra de mettre en place une base de données qualifiée. En effet, pour maximiser le taux d’ouverture de vos mails, il vous faudra segmenter votre liste de contact via différents critères. Par exemple trier les contacts par tranche d’âge, profession, niveau d’études …

Ensuite afin de continuer de cibler vos prospects, il sera nécessaire de créer un message personnalisé. Effectivement, le but n’est pas d’envoyer un mail générique auquel cas votre emailing de prospection n’apportera pas les résultats attendus. Le but ici est bien de créer le message idéal pour un contact parfaitement ciblé.

Humaniser

Tout cela nous amène à l’humanisation de l’emailing de prospection. C’est une partie charnière de la conception de l’email. En effet, inutile de prendre le risque de proposer un contenu froid à des personnes qui reçoivent un nombre conséquent d’email chaque jour. Afin de se démarquer dans cette foule, partager ses valeurs avec l’interlocuteur permet de le toucher plus facilement. Vous n’apparaîtrez plus ainsi comme le énième émetteur d’un email qui sera à peine lu, mais bien comme une personne à part entière dont les valeurs, si vous avez bien ciblé vos prospects, seront partagées avec votre destinataire.

Convaincre 

Afin de créer une campagne d’emailing de prospection efficace, il vous faudra convaincre. Pour cela, plusieurs astuces peuvent être utilisées pour mettre toutes les chances de votre côté, et attirer l’attention de votre destinataire.

L’objet du mail

Sujet complexe et passage obligé, la rédaction de l’objet sera l’un des principaux facteurs du taux d’ouverture de votre email. Premièrement, il est important de respecter le nombre maximum de caractères visible sur chaque messagerie. C’est, de fait, un paramètre important qui permet de rendre entièrement visible votre accroche aux yeux de vos prospects. Après cette première étape, il conviendra de trouver un message percutant et assez intrigant pour inciter son destinataire à ouvrir son mail.

Le corps de mail

Il doit être aéré et agréable à lire. Pensons aux centaines de mails que nous recevons chaque semaine et faisons un point. Préférons-nous un contenu hiérarchisé, clair et concis, à la lecture aisée ou un contenu lourd, très long, sans aucun espace ?

Une offre efficace

La raison de votre emailing doit être exposée avec panache. Qu’il s’agisse d’une offre promotionnelle, d’un formulaire de demande de devis, d’un sondage… l’email doit inciter à cliquer, répondre…

Relancer

C’est une méthode imparable et qui portera ses fruits. La relance est à mettre en place intelligemment afin d’apporter une valeur ajoutée par rapport à l’email précédent.

Suivre les performances de l’emailing de prospection

Grâce à votre agence de communication digitale, comme Darwin Agency, vous pourrez suivre les performances, mais aussi les tests effectués sur votre emailing.

En effet, la phase d’A/B testing permettra de mettre en place l’email le plus efficace répondant à chacune de vos listes préalablement segmentées. Puis, les experts vont pouvoir jauger de la performance des campagnes d’emailing en cours via plusieurs facteurs :

  • Le taux d’ouverture : cette donnée permet de trouver le ratio d’emails ouverts par rapport au nombre total d’emails envoyés. Comme nous l’avions vu précédemment, les objets des emails et la qualification des listes de contacts impactent directement cette performance.
  • Le taux de clic : ici nous trouverons le ratio d’emails dans lesquels un lien a été cliqué par le destinataire par rapport au nombre total d’emails envoyés. Ces données permettent de juger de la pertinence de votre offre, mais aussi de la qualité de vos call-to-action.
  • Le taux de réactivité : il est complémentaire au taux de clic et calcule toujours le ratio d’emails dont un lien a été cliqué par rapport au nombre total d’emails ouverts.
  • Le taux de rebond : de son côté, le taux de rebond calcule le ratio d’emails réexpédié à son émetteur avec un message d’erreur par rapport au nombre global d’emails envoyés. Ce taux devrait être à 0%.

Élaborée par des experts qui pourront suivre les performances et réajuster les campagnes au besoin ou encore mettre en place du marketing automation, l’emailing de prospection s’avère être une stratégie marketing efficace. Pour plus de renseignements, appelez-nous ou venez directement chez Darwin Agency à Aix-en-Provence !

Contactez-nous pour savoir comment nos équipes d’experts pourraient mettre en place des dispositifs toujours plus performants pour votre acquisition

Darwin Agency

  • 805 Rue Jean René Guillibert Gauthier de la Lauzière
  • 13 290 Aix-en-Provence
  • Tel : +33 (0)4 13 57 09 00
  • Email : contact@darwin-agency.com