Blog Darwin

Anticonformistes, nous n'aimons pas appliquer les mêmes mécaniques que tout le monde. Ce blog nous permet de partager avec vous nos innovations, nos découvertes mais aussi vous tenir informés de nos dernières actus ou réalisations.

Prêt pour Google « mobile friendly » ?

20/04/2015 - SEO -

Et si 2015 était l’année du « Mobile first » ? Google l’a pour une fois annoncée officiellement depuis longtemps : la mise à jour de son algorithme du 21 avril 2015 sera dédiée au mobile. Son objectif ? Favoriser les sites mobiles ou responsives pour une meilleure navigation en situation de mobilité.

La nouveauté : une meilleure remontée des sites « mobiles friendly »

La mise à jour de l’algorithme Google a donc pour objectif de modifier les résultats de recherche à partir d’un mobile afin de favoriser les sites dont les pages sont jugées par le moteur mieux adaptées à une navigation depuis un terminal mobile. Depuis décembre 2014, un label « site mobile » (« mobile friendly » en anglais) a même été créé et s’affiche à gauche du site dans les listes de résultats Google quand le site correspond aux critères. Le fait d’avoir ce label est la garantie de remonter correctement sur mobile après le 21 avril !

Une question demeure : site mobile ou site responsive ?

Si l’évolution a été longuement annoncée, elle est un enjeu majeur pour les consultants SEO. Mais un point n’a toujours pas été tranché semble-t-il ? Faut-il mieux avoir un site mobile ou un site responsive ? En réalité, la réponse dépend de l’objectif car les 2 solutions n’ont pas la même vocation, chacune ayant ses avantages et ses inconvénients. Le site responsive sera mieux adapté si l’on souhaite être présents sur tous les terminaux : desktops, tablettes, TV et smartphones, et surtout si l’on souhaite diffuser le même contenu sur toutes les interfaces. Le site mobile sera mieux adapté si l’on souhaite un support indépendant du site web, mieux adapté à une navigation sur smartphone. Le but est alors de proposer une navigation et des contenus adaptés au mobile, avec une meilleure lisibilité et utilisation, notamment tactile. On jouera alors plutôt la carte de l’expérience utilisateur, au détriment des facilités de gestion. Une autre alternative serait le « dynamic serving » nécessitant une importante ressource IT en interne.

Outre l’impact de la mise à jour de l’algorithme Google, les statistiques collectées par StatCounter illustrées ci-dessous, montrent que l’utilisation d’Internet depuis un mobile (en vert) va dépasser celle depuis un desktop (en bleu) :

image_article_blog-mobile-friendly

Quelle que soit la solution choisie, l’adaptation au mobile est désormais une nécessité.

Darwin Agency
0 Commentaires
N'hésitez pas à partager vos commentaires.

Laisser un commentaire